Podcast audio Innovation : Repenser le modèle de l’officine @VitaliIsabelle @sanofi

Repenser le modèle de l’officine, en s’appuyant sur le savoir-faire du Pharmacien. Tel est l’objectif d’une initiative innovante, lancée par Sanofi, dans quelques officines françaises.

img_3231.jpg

 

 

microphone

 

Isabelle Vitali est directeur Innovation & Business Excellence de Sanofi France :

cover-r4x3w1000-5ac7a067ece99-vitali-sanofi

 

« Avec Observia, nous sommes en train de développer une plateforme algorythmique pour le pharmacien d’officine afin de l’aider au mieux à soutenir les patients atteints de maladies chroniques. Nous avons décidé avec les pharmaciens de commencer avec les patients atteints de diabète. Cette plateforme algorithmique est aujourd’hui développée et elle est en cours de test en vraie vie dans une dizaine de pharmacies réparties partout en France. Nous avons démarré, en fait, ce test de vraie vie en début de cette année pour une période de 6 mois. Donc, nous aurons les premiers résultats à la fin de cet été. »

Ce projet devrait améliorer l’exercice de tous les jours des pharmaciens, en s’appuyant sur les nouveaux usages et besoins numériques. Son principe : utiliser une base de données d’arbres décisionnels par pathologie. Les détails de cette initiative, toujours avec Isabelle Vitali :

« Concrètement, cette plateforme algorithmique qu’on a appelée L’arbre Conseil va leur permettre d’améliorer et de renforcer leur rôle dans le parcours des patients atteints de maladies chroniques, de donner des conseils les plus personnalisés possibles au sujet de l’observance du traitement mais également les mesures à prendre pour la diète, pour l’activité physique, ou aussi des choses très pratiques qui nous ont été demandées par les pharmaciens comme par exemple : que faire quand je suis un patient diabétique et que je veux voyager à l’étranger. »

Et comment les patients vont-ils avoir accès à toute cette information ? Le directeur Innovation & Business Excellence de Sanofi France nous apporte des éléments de réponse :

« En fait, dans cette plateforme, il y a un certain nombre de données qui sont validées par les sociétés savantes sur l’accompagnement des patients diabétiques. Sur cette plateforme algorithmique, le pharmacien a accès directement à des conseils au regard des différents sujets qu’ils souhaitent aborder, comme par exemple l’observance des traitements. Et ces conseils, il peut aussi les personnaliser en fonction du patient qu’il a en face de lui, du type de traitement qu’il prend, de la façon dont il gère son type de diabète, ou s’il est un homme ou une femme, de son âge et si, il ou elle, souffre de pathologies associées ».

Et quant à savoir, si ce projet pilote sera étendu à l’ensemble des pharmacies, il faudra attendre encore quelques semaines pour dresser un premier bilan.

Rubrique diffusée le 18 juin sur Pharma Radio     logo@2x

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s