#Santé : des #vaccins innovants arrivent sur le marché

 

L’innovation ne concerne pas seulement les nouveaux traitements, dispositifs médicaux ou applications santé pour les smartphones. Elle porte également sur les vaccins.

mg_2942-1140x760

microphone

Transcription de l’audio

Trois nouveaux vaccins sont désormais accessibles ou le seront bientôt : il s’agit de Dengvaxia® contre la dengue dans les pays endémiques, de Bexsero® pour lutter contre le méningite B et de Shingrix® pour prévenir le zona.

Déjà, celui contre la Dengue est disponible dans 14 pays. C’est un enjeu majeur : l’Organisation mondiale de la santé estime que plus de 390 millions de personnes sont infectées chaque année par ce virus.

Quant au nouveau vaccin contre la méningite B, il est désormais accessible en France, même s’il n’est pas encore remboursé de manière générale.

Et ce n’est pas tout : une prochaine innovation également pour prévenir le zona. Les études cliniques avancées menées sur ce produit montrent des résultats plus qu’encourageants (avec une efficacité d’au moins 90% quelle que soit la tranche d’âge). Et un dossier d’enregistrement a été déposé en Europe.

Pour autant, les recherches des laboratoires privés et publics ne vont pas s’arrêter en si bon chemin. Il s’agit de se prémunir contre de nouvelles maladies infectieuses ou de mettre au point des candidats vaccins plus efficaces, contre, par exemple, la tuberculose ou la coqueluche.

Un candidat vaccin vise notamment le Clostridium difficile, une bactérie responsable de diarrhées inflammatoires chez les personnes affaiblies ou encore, un autre vaccin empêcherait d’être infecté par le staphylocoque doré. Ce qui permettrait de réduire le recours aux antibiotiques.

Une nouvelle commission technique des vaccinations de la HAS

Les autorités de santé s’organisent pour améliorer la couverture vaccinale. Ainsi, la Haute Autorité de Santé (HAS) a créé une commission technique des vaccinations.

Il s’agit d’unifier l’expertise dans le domaine des recommandations vaccinales et du remboursement des vaccins au sein d’une même institution. Autre mission de cette commission : renforcer la dimension de l’évaluation économique dans l’élaboration des recommandations vaccinales. Ses vingt experts, nommés pour trois ans, vont se réunir pour la première fois ce 25 avril 2017.